Le Système d'Aide à l'Exploitation et à l'Information Voyageurs (SAEIV)

Faisant la liaison entre l'exploitation et le réseau, le SAEIV permet d'amélorer la gestion et la regularité des bus. Il possede plusieurs interfaces pour:
-Le gestionnaire de lignes (exploitation)
-Le conducteur
-Les usagers (Aux arrets et dans le bus)

Certains réseaux donnent des noms à leurs SAEIV : SIEL à la RATP, Aliénor à Poitiers

Dans le bus

Le but premier du SAEIV est de connaître avec précision la localisation du bus. De la position du bus découle ensuite son avance/retard. Pour que le bus soit localisé, les SAEIV modernes associent généralement odomètre et GPS. L'odomètre est un instrument qui calcule le nombre de mètres que parcours le bus, permettant ainsi de déterminer quel sera l'arrêt suivant. La position du bus se recale lorsque le conducteur ouvre une porte (signe que le bus est à l'arrêt). Le GPS arrive en complément pour recaler le bus s'il est délocalisé. La liaison entre les bus et le PC s'effectue par un réseau radio.
Il dispose d'un pupitre lui indiquant par des diodes de couleurs si il est en avance ou bien en retard. lorsque les diodes sont rouges, cela signifie que le bus est en avance et qu'il doit imperativement ralentir son allure. Il est en effet préferable d'avoir un bus en retard de une ou deux minutes qu'un bus en avance.



Les pupitres les plus modernes peuvent être dotés d'un écran tactile.





Dans certains cas le SAE commande les girouettes du bus.
L'arrivée des smartphones et tablettes permet de remplacer le SAE par un smartphone ou une tablette.

Les clients benificient eux de la partie "IV" du SAE, l'information est diffusée dans le bus, aux arrêts et sur internet (sites, applications ...)
Des écrans mentionnent la destination, les arrêts à venir ainsi que des informations pratiques (date, heure…)



Aux arrêts

Aux arrêts, des bornes indiquent le temps d'attente du ou des prochains bus. Dans certains cas, le temps d'attente peut être communiqué par SMS ou via un site internet mobile.





Du côté de l'exploitation

Un serveur central collecte toutes les données.
Au PC régulation, les opérateurs visualisent la position des bus et leur avance/retard sur les lignes.
Le contact avec les conducteurs peut être effectué par le radiotéléphone (analogique ou numérique). Les appels peuvent être individuels (appel d'un seul bus) ou groupés (appel général ou sur un groupe de lignes). Certains systèmes permettent d'envoyer des messages textes sur le pupitre SAE.

En cas d'appel de détresse, la cartographie est centrée automatiquement sur le bus concerné. L'opérateur peut ainsi visualiser l'emplacement du bus, et décider d'envoyer l'équipe de sécurité la plus proche.
Les données collectées par le SAE permettent d'effectuer des analyses statistiques sur les temps de parcours. Connecté à la billettique, le SAE permet d'analyser finement la fréquentation des lignes.
Le SAE peut aussi être l'outil d'affectation des véhicules.

Sources